Soutenance de thèse

Le Vendredi, 27. novembre 2020 -
14:00 - 18:00
Salle des Colloques 1 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint-Charles -

Madame Nathalie OZIOL

Soutiendra le vendredi 27 novembre 2020 à 14 h

Salle des Colloques 1, à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Études du monde anglophone

Titre de la thèse : La langue des condamnés dans le théâtre shakespearien 

Composition du jury : 

  • M. Yan BRAILOWSKY, Maître de conférences habilité, Université Paris Nanterre
  • Mme Pascale DROUET, Professeure, Université de Poitiers 
  • M. Jean-Christophe MAYER, Directeur de recherche, Université Paul-Valéry Montpellier 3, codirecteur de thèse
  • Mme Nathalie RIVERE DE CARLE, Maîtresse de conférences, Université Toulouse Jean-Jaurès
  • Mme Nathalie VIENNE-GUERRIN, Professeure, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directrice de thèse

Résumé de la thèse :

Cette étude aura pour objet les discours des condamnés dans le théâtre élisabéthain. A une époque où les condamnations à mort politiques abondent et où le dernier discours du condamné répond à des conventions précises, la question de la représentation du condamné et de ses paroles au théâtre, l’un des principaux lieux de divertissement de l’époque élisabéthaine, fait sens. On s’intéressera au contexte politico-juridique, aux dimensions anthropologique, sociale, religieuse mais aussi théâtrale et linguistique des paroles des condamnés. On considérera le condamné comme un personnage qui a recours à un langage, une rhétorique, un art discursif définis par rapport à l’imminence de son exécution. Il s’agira de repérer le vocabulaire, les termes, les images utilisés de manière générale ou spécifique ainsi que les cas où sa langue est bonne ou mauvaise, conventionnelle ou subversive. On s’interrogera sur ce que cette langue est, ce qu’elle dit et ce qu’elle fait comme acte de langage et acte de langage théâtral à travers le repérage de paradigmes.