Codification et technologies de la trace : prendre soin des données - Bruno BACHIMONT

Le Jeudi, 11. février 2021 -
14:15 - 16:15
À distance

Codification et technologies de la trace : prendre soin des données

Bruno BACHIMONT

Le numérique repose sur la codification arbitraire d’un signal ou d’un contenu : le code obtenu n’a aucun rapport analogique ou causal à ce qui est codé et seule une convention de lecture, arbitraire, permet de les réunir. Les données numériques ne sont dès lors plus des traces produites par un passé ou une activité laissant ses empreintes, mais un codage inaugurant des traitements à venir. Dans ce contexte, il convient d’être particulièrement vigilant sur ce qu’on fait dire à ces données, sur les traces de réel que l’on voit en elle, et donc d’en faire la curation, autrement dit d’en prendre soin. Cela implique notamment de leur restituer leur historicité, et reconstruire leur intelligibilité. Plusieurs approches sont possibles, nous nous intéresserons en priorité à la mise en récit et les rapports d’expression entre le récit restitué et l’historicité retenue.

Ingénieur civil des Mines, Bruno Bachimont a une double culture scientifique et philosophique acquise par un doctorat en informatique (Université Pierre et Marie Curie) et en épistémologie (Ecole Polytechnique). Son questionnement porte sur les effets du numérique sur notre connaissance et notre mémoire et il s’intéresse en priorité aux questions d’ingénierie des connaissances, de l'archive et la préservation numérique. Il est actuellement directeur de la recherche et valorisation de la faculté des sciences de Sorbonne Université, après avoir été directeur de la recherche de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et de l’Université de technologie de Compiègne (UTC). 

Date et lieu : 11/02/2021 à 14h15 à l’université Paul-Valéry en salle C20 (places limitées LERASS-CERIC) ou sur ZOOM : https://univ-montp3-fr.zoom.us/j/96144276547?pwd=MW1nM1NPeEhtWEsxNTA2UEt...