Soutenance de thèse

Madame Nina BOGATAIA

Soutiendra lundi 4 novembre 2019 à 14 h

Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint Charles 1 -

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Sciences du langage

Titre de la thèse : « Les discours épilinguistiques dans la presse française au XXIe siècle et l’idéologie unilinguiste »

Composition du jury :

  • Mme Carmen ALEN GARABATO, Professeure, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • M. Henri BOYER, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3 directeur de thèse
  • Mme Claudine MOISE, Professeure, Université Grenoble-Alpes
  • M. Gilles SIOUFFI, Professeur, Université Paris-Sorbonne

Résumé de thèse

Cette recherche est consacrée à l’étude de la position normative des observateurs/« remarqueurs » professionnels ou occasionnels de la langue française dans six journaux nationaux français. Il a été question d’accéder à l’éventail des représentations que ceux-ci transmettent à travers leurs discours épilinguistiques, rendus publics par le biais de la presse écrite. Par ailleurs, en fonction des propos et des idées recueillis, nous nous sommes également intéressés à l’étude des facteurs extralinguistiques qui ont été évoqués dans ces mêmes discours épilinguistiques.
Le corpus de référence recensé comprend des articles de presse nationale quotidienne et hebdomadaire provenant du Figaro, Valeurs actuelles, Libération, Le Monde, L’Express et Le Nouvel Observateur.
L’analyse des discours épilinguistiques s’appuie essentiellement sur une étude qualitative (analyse lexicographique, sémantique, stylistique et contextuelle, interprétation linguistique et culturelle) des éléments qui structurent l’idéologie unilinguiste française. Cette analyse a permis d’accéder à la représentation du « bon français » proposé par les chroniques de langues, les interviews, les débats et les courriers des lecteurs. Il a été également possible de découvrir les opinions des adeptes de la « désacralisation » de la langue française.