SPOC initie des formateurs en prison à l'ingénierie numérique du 27 au 31 janvier

logo SPOC

L’Université Paul-Valéry initie à l’ingénierie numérique des personnels enseignants et formateurs exerçant en milieu carcéral dans le cadre du projet « SPOC in prison »

Du 27 au 31 janvier 2020, l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, coordinateur du projet SPOC financé par le programme Erasmus+, organise une semaine de formation à destination de personnels enseignants et formateurs exerçant dans plusieurs prisons européennes.

 

Cette formation, encadrée par Lucie Alidières et Chantal Charnet, enseignants-chercheurs à l’ITIC (Institut des Technosciences de l’Information et de la Communication) de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, vise à initier une vingtaine de volontaires, enseignants ou formateurs pour adultes, à la création de parcours de formation courts et hors-ligne (Small Private Offline Courses) adaptés à l’environnement carcéral.

Cette session de formation permettra aux enseignants et formateurs participants de contribuer à la réalisation d’un parcours de formation qui sera testé en conditions réelles par un groupe de détenus au sein de la Prison de Benevento en Italie.

SPOC in prison

Cette activité de formation s’inscrit dans le cadre du projet SPOC in prison. Ce projet de partenariat stratégique, réalisé en collaboration avec le Centrul Pentru Promovarea Invatarii Permanente (RO), l’ONG Antigone Onlus (IT) et la Casa Circondariale di Benevento (IT), a pour objectif de soutenir l’inclusion numérique dans les prisons européennes et de favoriser l’acquisition par les détenus de compétences numériques nécessaires à leur réintégration sociale et professionnelle.

Au terme de cette initiative, l’équipe espère pouvoir répliquer SPOC au sein d’autres prisons européennes. Le kit méthodologique et pédagogique, ainsi que les ressources activités et modalités d’évaluation produits seront proposés en accès libre et gratuit.

Pour en savoir plus, visitez la page du projet SPOC.